• Mary Jo Fedy, Author |
2 minutes de lecture

Depuis plus d'un an, je suis impressionnée par la résilience de nombreuses entreprises familiales, parmi nos clients, dans le contexte d'une perturbation massive à l'échelle mondiale. En travaillant avec des entrepreneurs et des familles qui ont réagi en s'adaptant et en innovant, l'équipe de KPMG Entreprise et moi-même avons constaté que les mesures qu'ils ont prises témoignaient de ce que signifie vraiment être « entreprenant ».

Dans la pratique, une famille entreprenante s'emploie collectivement à préserver son entreprise et son patrimoine d'une génération à l'autre. Mais au niveau personnel, c'est la définition d'entreprenant qui caractérise une entreprise familiale prospère : « qui possède un esprit énergique et indépendant et qui n'hésite pas à agir », selon une définition (en anglais). On trouve aussi : « qui fait preuve d'initiative et d'ingéniosité ».

Ces caractéristiques ont toujours permis aux entreprises familiales de se montrer à la hauteur; elles revêtent encore plus d'importance dans un monde qui devient de plus en plus complexe et incertain. Toutefois, les entreprises familiales sont aussi caractérisées par une dynamique particulière, étrangère aux autres entreprises : la famille elle-même, qui représente un ensemble particulier d'avantages et d'inconvénients.

Si les entreprises familiales ont tendance à promouvoir la confiance, les valeurs communes et la stabilité au sein de la famille elle-même, elles peuvent aussi voir leur vie compliquée par des conflits à la direction, des désaccords concernant la planification de la relève ou le manque de préparation de la jeune génération. Parallèlement, elles exercent aussi leurs activités en affrontant les mêmes difficultés que toute autre entreprise. D'où une délicate question d'équilibre qui montre bien qu'assurer la prospérité durable d'une entreprise familiale n'est pas une mince affaire.

Étant donné cette dynamique, il est essentiel de disposer de conseillers de confiance à la table du conseil (ou de la cuisine), car les entreprises familiales sont foncièrement différentes. Leur croissance et leur durabilité reposent sur un juste équilibre entre, d'une part, les besoins de l'entreprise et, d'autre part, les exigences et les attentes des membres de la famille.

Quelle que soit la taille ou la situation actuelle de l'entreprise, on doit choisir une approche intégrée et toujours adopter une vue d'ensemble pour comprendre quelle orientation la famille veut donner à l'entreprise. Parallèlement, tous les membres doivent travailler ensemble – avec leurs conseillers et entre eux – pour surmonter les difficultés qu'ils affrontent aujourd'hui, ainsi que celles qui pourraient surgir demain.

Si la conciliation famille-entreprise est complexe, il est toutefois possible de trouver un juste équilibre. Avec l'aide de conseillers pour maintenir le cap, les entreprises familiales – et leurs exploitants – peuvent atteindre à la fois la prospérité à long terme et l'harmonie familiale. N'est-ce pas là l'objectif fondamental?

Au cours des prochaines semaines et des prochains mois, mes collègues et mes associés de KPMG Entreprise et du Bureau de gestion familiale de KPMG aborderons en profondeur ces enjeux, ainsi que d'autres. Surveillez nos prochaines communications!

Multilingual post

This post is also available in the following languages

Stay up to date with what matters to you

Gain access to personalized content based on your interests by signing up today

Sign up today