• Ross Homeniuk, Author |
3 minutes de lecture

La pandémie de COVID-19 nous a imposé d'énormes pressions à tous et a eu des répercussions sur les moindres aspects de la vie quotidienne. Dans la réponse à la situation, les municipalités se sont retrouvées en première ligne et ont été durement touchées par les mesures requises pour favoriser la santé publique et la protéger.

Au cours des dernières semaines, mes collègues et moi-même nous sommes entretenus avec des dirigeants municipaux de tout le Canada pour savoir comment cette situation sans précédent a bouleversé leurs organisations et leurs priorités, et pour comprendre comment répondre aux nouveaux besoins qui s'annoncent après la COVID-19.

Dans une série d'articles sur les municipalités après la pandémie, je souhaite partager certains des enjeux soulevés et des observations rassemblées ainsi que mes propres réflexions sur les gestes que devront poser les municipalités pour s'adapter aux changements et se préparer au « meilleur des mondes » après-COVID-19. Ce premier article décrit la voie à suivre et donne un aperçu des quatre premières étapes que devront franchir les organisations pour passer à travers la crise. Dans les articles suivants, nous examinerons le périple plus en détails et proposerons des stratégies et des idées à prendre en considération à chacune des étapes.

À la fois une carte et une boussole

L'adaptation à une perturbation de l'envergure de la pandémie de COVID-19 suppose que l'on franchisse graduellement quatre étapes distinctes : réaction, résilience, reprise, et enfin, (se positionner pour la) nouvelle réalité. Il existe un ensemble de mesures clés que les dirigeants municipaux pourront mettre de l'avant pour se préparer à franchir chacune des étapes de ce périple.

Réaction : Avec la réouverture prudente de diverses régions du pays, on peut affirmer sans se tromper que l'étape de la réaction est désormais derrière nous. Les deux ou trois derniers mois ont été marqués par la réduction ou la suspension des services municipaux, l'augmentation des efforts de mobilisation et d'entraide, et l'organisation de mesure d'assistance pour les résidents et les commerces locaux. Bien qu'elles aient permis d'« aplanir la courbe », ces mesures et ces changements ont eu d'importantes répercussions sur les coûts et recettes des municipalités et ont entraîné à leur suite un réel stress financier dans de nombreuses collectivités.

Résilience : Confrontées à l'augmentation des coûts et à la diminution des recettes, de nombreuses municipalités ont commencé à surveiller le flux de trésorerie et à apporter les ajustements nécessaires pour leur permettre de traverser cette période de ralentissement économique. Certaines ont eu recours à des mises à pied et à des diminutions de service pour réduire leurs coûts de fonctionnement, incluant le report des dépenses d'immobilisation non urgentes. Si des économies à court terme sont possibles, il faut éviter que les compressions n'augmentent le risque d'exposition ou encore nuisent à la capacité de la municipalité de reprendre en main ses activités et de s'adapter en prévision de la reprise.

Reprise : Le mouvement vers la reprise pousse de nombreux dirigeants municipaux à réfléchir aux moyens de remobiliser les travailleurs, de restaurer les services, et de donner un coup d'accélérateur aux économies locales. Tandis que le gouvernement fédéral et les provinces cherchent des options de relance, les dirigeants municipaux doivent réfléchir à leur logistique locale, à leurs besoins et à leurs priorités pour s'assurer qu'ils pourront bénéficier de ces initiatives une fois qu'elles auront été proposées et mises en œuvre.

Nouvelle réalité : La plupart des dirigeants conviennent que la COVID-19 fera subir d'importantes transformations aux municipalités et aux méthodes de prestation des services. Le mode de fonctionnement des municipalités doit être adapté, non seulement pour limiter le risque associé aux activités normales, mais aussi pour planifier un avenir durable, adaptatif et résilient.

Il ne fait aucun doute que les municipalités continueront d'être confrontées à d'importants enjeux au cours des mois qui viennent. La voie vers l'avenir est constituée de défis, et chaque étape apportera son lot de problèmes particuliers aux leaders municipaux. Il leur faudra établir des objectifs précis, faire preuve de transparence quant aux besoins et aux priorités, et manifester la volonté de faire des choix déchirants pour guider nos collectivités vers la prospérité et la réussite après la pandémie.