close
Share with your friends

La rapidité avec laquelle notre société intègre aujourd'hui les nouvelles technologies est étonnante. Alors que le potentiel de la robotique et de l'intelligence artificielle (IA) est déjà connu depuis longtemps, les opportunités que ces technologies créent se développent considérablement.

« La pression sur les entreprises augmente continuellement. Les défis, tant externes qu'internes, incitent les organisations à devenir de plus en plus flexibles et transparentes. En premier lieu, elles doivent tenir compte de ce qui se passe dans leur secteur et des nouveautés qui s’y présentent. Parallèlement, les régulateurs et les gouvernements imposent plus de réglementations que jamais. En tant qu'entreprise, demandez-vous ensuite quelles données et technologies sont à intégrer dans les opérations quotidiennes. Les sociétés modernes voient cependant dans cette complexité croissante une opportunité de transformation. Parce que, si le changement devient une constante, votre entreprise doit trouver une réponse adaptée aux divers challenges et cultiver une culture du changement en son sein », déclare Öztürk Taspinar, associé Digital Transformations chez KPMG Belgium.

   

Peter van den Spiegel

Selon Peter Van den Spiegel, associé chez KPMG et responsable de KPMG Lighthouse, la conscience générale à l’égard des nouvelles technologies, telles que l'IA et la RPA, a beaucoup changé ces dernières années. « Parallèlement aux progrès énormes dans les possibilités technologiques qui en découlent, l’adoption et l’acceptation par le grand public sont devenues plus larges. L'intelligence artificielle fait désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. Pensez simplement à la playlist hebdomadaire que Spotify vous propose ou aux recommandations que vous recevez sur Netflix. Les entreprises réfléchissent dorénavant beaucoup plus à ce que ces technologies représentent pour elles », déclare P. Van den Spiegel.

Pouvoir mesurer automatiquement les processus et les résultats et les optimiser s’avère d’une importance cruciale pour la survie d'une entreprise. Les sociétés intelligentes se tournent donc vers l'avenir. 

Le paysage fiscal et de l'audit se transforme également. Dans ces domaines, sommes-nous en train d'évoluer vers des processus entièrement numériques, automatisés et en temps réel ?

Une musique du futur

Les progrès en technologie, comme la robotique et l'IA, concernent tous les processus commerciaux classiques dans tous les secteurs. Par exemple, la technologie augmente la transparence du processus fiscal et d'audit. En matières fiscales, elle garantit un calcul et une déclaration des impôts plus efficaces. Elle apparaît aussi comme une motivation importante pour les auditeurs dans l’amélioration de la qualité de leur travail. Cependant, les améliorations technologiques et numériques ont un potentiel bien plus grand que les avantages actuellement connus. L'interdépendance entre les entreprises, leurs systèmes, leurs données et leurs clients, les partenariats et le gouvernement augmentera de plus en plus.

À l'avenir, les progrès technologiques et numériques fourniraient, par exemple, un accès en temps réel aux données fiscales, leur permettant également d'effectuer une analyse simultanée. Les entreprises ne doivent pas ignorer que, dans les années à venir, le gouvernement est en mesure d'exiger une transparence accrue et une meilleure qualité des données qui lui sont transmises. « Dans d'autres pays européens, nous remarquons déjà des connexions entre les systèmes de l'entreprise et des autorités fiscales. Bien qu’en Belgique, ce soit encore au stade de l’intention, les organisations s’apprêtent déjà à l’instauration d’une sorte de lien direct entre le gouvernement et les données sources de leurs processus fiscaux », explique Frank Vancamp, associé Tax & Legal chez KPMG.

En audit, une même tendance à l’émission de rapports en temps réel se remarque prudemment. « Nous avançons pas à pas vers un « audit continu ». Alors que les tâches répétitives et chronophages sont progressivement remplacées par des processus automatisés, les auditeurs se tournent vers un audit « sans surprise ». À l'aide des données, de l'IA et de la robotique, nous sommes en mesure de signaler à nos clients des points d'attention en temps utile tout au long de l'année. Notre plateforme d'audit innovante KPMG Clara nous aide à construire une connexion quotidienne avec nos clients. C'est un outil de collaboration qui centralise toutes les données dans un seul environnement. En outre, un certain nombre de routines automatisées ont été développées dans notre flux de travail afin que nos auditeurs puissent se concentrer pleinement sur les tâches qui créent de la valeur ajoutée », déclare Jeroen Trumpener, directeur exécutif Audit chez KPMG.

Jeroen Trumpener

La relation homme-machine

Peter Van den Spiegel ajoute : « L'utilisation durable de l'IA nécessite avant tout la confiance et la transparence de toutes les parties prenantes internes et externes. Il est difficile de déterminer où se situe la limite de cette transparence. Une entreprise doit se demander quels sont ses desiderata en matière de partage des modèles sous-jacents, notamment dans le cadre de la prévention de la fraude, de la détection de conformité et des déclarations fiscales. Il est donc indispensable de disposer d'un cadre clair qui tienne compte des principes humains et éthiques ainsi que des exigences juridiques, mais qui offre également une transparence suffisante sur la manière dont les modèles et les résultats sont créés. Les autorités publiques, tant au niveau régional qu’européen, sont en train de mettre en place un tel cadre éthique. Cependant, les entreprises et les organisations n'ont pas à les attendre. Elles peuvent elles-mêmes faire les premiers pas. »

Frank Vancamp

Quand les entreprises, gouvernements et auditeurs seront de plus en plus liés, les processus et les flux de données entre les services fiscaux, d'audit et techniques s’imbriqueront d’autant plus. Lors de la mise en œuvre d'une nouvelle technologie, de nombreux éléments importants sont à prendre en compte, comme la stratégie et la gestion des données. Les organisations ne doivent pas non plus perdre de vue la gestion des personnes, la gouvernance et la sécurité.

« Il est important que la technologie soit considérée comme un outil et non comme un objectif final. Il y a un besoin absolu d'une composante humaine dans tous les processus. Autrement dit, un œil humain est nécessaire pour vérifier et interpréter la fiabilité de la sortie générée par l'IA et la robotique. Il ne suffit plus d'avoir une équipe d'experts en fiscalité ou en audit. Une bonne équipe est multidisciplinaire et comprend également des spécialistes en data et des profils techniques », déclare Frank Vancamp.

L'approche de KPMG

En travaillant avec de telles équipes multidisciplinaires, KPMG fournit des solutions adaptées à tout problème commercial. « Nous regardons au-delà d'une simple perspective fiscale, d'audit ou technologique et réunissons toutes les parties prenantes autour de la table. Ensemble, nous cartographions le processus global et cherchons où des améliorations peuvent être apportées et quels outils technologiques sont nécessaires pour cela », explique F. Vancamp.

Les informations partagées et holistiques de l'audit, de la fiscalité, du conseil et de KPMG Lighthouse, un centre de compétences autour des données et de l'IA, offrent une vue d'ensemble globale, un véritable moteur pour le changement et la transformation. « Preuve de l’ouverture d'esprit de KPMG, nous considérons la technologie et l'innovation primordiales. Nous remarquons également que nos connaissances technologiques innovantes incitent souvent nos clients à se lancer eux-mêmes dans les changements technologiques », conclut J. Trumpener.

KPMG accompagne de nombreuses organisations dans le monde entier dans leur transformation numérique. Notre approche et nos méthodologies intégrées, ainsi que notre modèle d'entreprise connectée, peuvent aider votre organisation pour à répondre de manière appropriée et positive à un paysage commercial en évolution. Si vous voulez survivre dans un monde numérique, osez créer et expérimenter », conclut Ö. Taspinar.

Vous souhaitez mesurer gratuitement votre état numérique ? Testez par vous-même à quel point votre organisation est « connectée ».

loading loading

Contactez-nous