Brexit sans accord et entreposage - KPMG Belgium
Warehouse stock

Brexit sans accord et entreposage

Brexit sans accord et entreposage

Brexit sans accord et entreposage

Jeroen Gobbin | Partner,

Comment un Brexit sans accord pourrait-il influencer ma chaîne d'approvisionnement ? Cette question vous est familière ? Peut-être l'avez-vous entendue lors d'une réunion de direction ou l'un de vos clients vous l'a-t-il posée récemment. Je pense que l'on peut résolument affirmer que, quelle que soit la direction que prennent les négociations, un impact significatif se fera sentir sur l'entreposage, tant au Royaume-Uni que dans l'UE, lorsque les entreprises commenceront à stocker des marchandises.

Il va sans dire que les choses seront beaucoup plus compliquées pour les fabricants de produits à courte durée de conservation tels que les produits alimentaires ou cosmétiques. En ce qui concerne les produits pharmaceutiques et les dispositifs médicaux, une pression supplémentaire sera exercée sur les fabricants, les systèmes de soins de santé et les autorités pour assurer la continuité de l'approvisionnement en produits vitaux.

En matière d'infrastructure, la plupart des entreprises ont choisi l'emplacement de leurs entrepôts en fonction de leur stratégie de service à la clientèle. Dans le cas d'un Brexit sans accord, les entreprises devraient se poser la question suivante : cette infrastructure répondra-t-elle toujours aux besoins de mon organisation en matière de services ? Et ce, sans même parler des modifications législatives, par exemple, en ce qui concerne le dédouanement et les formalités administratives supplémentaires concernant l'étiquetage, l'emballage ou la mise à jour de vos dossiers techniques.

Une première approche pourrait consister à stocker tous les produits destinés au Royaume-Uni dans un entrepôt britannique et/ou à réorganiser votre parc d'entrepôts pour continuer à servir les États membres restants. En fin de compte, la question se résume à l'emplacement de votre/vos entrepôt(s) et à l'utilisation ou non de vos propres infrastructures ou d'infrastructures exploitées par un entrepreneur tiers. Dans les deux cas, il faut au moins tenir compte des éléments suivants :

  • Les compétences et expérience nécessaires en matière de gestion de projet et de gestion opérationnelle pour mener un tel projet
  • L’accès aux actifs et au financement nécessaires
  • L’impact potentiel de l'implémentation de systèmes informatiques existants ou nouveaux
  • L’effet du transfert ou de la constitution d'un nouveau stock en ce qui concerne le fonds de roulement et le niveau de service
  • Les compétences et expérience appropriées pour gérer l'externalisation des services

 

En plus des points mentionnés, il est important de comprendre qu'il y a déjà un manque d'espace d'entreposage dans de nombreuses régions du Royaume-Uni, ainsi qu'une offre insuffisante de terrains à bâtir pour en créer davantage, en particulier pour l'entreposage à température contrôlée et le stockage réfrigéré requis par les industries pharmaceutiques et alimentaires.

En outre, avec l'évolution vers le commerce électronique et les détaillants « discount », j'ai remarqué une augmentation significative de la demande d'entrepôts à proximité des grands axes de transport, ce qui influence évidemment la disponibilité de l'espace de stockage. La densité de population au Royaume-Uni étant déjà élevée, cela crée même un dilemme particulier pour les entreprises de commerce électronique. Il ne s'agit pas seulement d'un problème pour les entreprises britanniques qui stockent et livrent des produits au Royaume-Uni mais aussi pour les entreprises américaines et les autres vendeurs étrangers. Bien que la vente à partir du Royaume-Uni contournera les seuils en matière de vente à distance, la location d'espace de stockage local peut être considérée comme nécessaire pour éviter l'impact des retards sur les livraisons internationales.

Pour ces entreprises, des aspects autres que la simple augmentation de la capacité d'entreposage en construisant des rayonnages plus hauts ou plus profonds doivent être examinés. De nouveaux processus pourraient être nécessaires pour accroître l'efficacité, comme la mise en œuvre de systèmes automatisés d'entreposage et de récupération reliés aux systèmes de gestion d'entrepôt. Les technologies basées sur l’IA, de plus en plus puissante, et les véhicules autonomes commencent à révolutionner les entrepôts et joueront bientôt un rôle central pour assurer que le flux de marchandises à l'entrée et à la sortie du pays reste stable dans le Royaume-Uni post-Brexit. Certaines entreprises estiment que le gouvernement a livré un message ambigu au cours de la dernière année en disant aux entreprises et aux négociants qu'ils devaient se préparer à un Brexit sans accord tout en affirmant qu'un tel scénario était peu probable.

En juillet, on estimait que 6,8 % à peine de l'espace d'entreposage au Royaume-Uni était libre, ce qui ne laisse pratiquement aucune place pour un stockage supplémentaire. La nouvelle date prévue pour le Brexit, le jour d'Halloween, représente un autre défi pour l'entreposage, étant donné qu'il s'agit du premier pic d'activité de la période de Noël. De nombreux entrepôts utilisés pour stocker les marchandises jusqu'au 29 mars ne sont plus disponibles aujourd'hui. 

Main-d'œuvre dans les entrepôts

Le secteur britannique de la logistique a souffert en ce qui concerne le nombre et le calibre des nouvelles recrues à tous les niveaux. Au cours des dix dernières années, un grand nombre de migrants de l'UE arrivant au Royaume-Uni ont facilement trouvé un emploi dans divers entrepôts. Après le Brexit, imaginez ce qui se passerait si une part importante du personnel très compétent quitte le Royaume-Uni pour retourner en UE ? Étant donné que le taux de chômage au Royaume-Uni est assez faible par rapport à celui des pays de l'UE, il serait très difficile de trouver du personnel de remplacement adéquat.

Quelle que soit votre situation, il est important de connaître votre empreinte au Royaume-Uni avant d'envisager la façon d'adapter votre chaîne d'approvisionnement et votre stratégie d'entreposage. Une fois faite une évaluation claire de l'impact potentiel d'un Brexit sans accord sur vos activités d'entreposage, vous pourrez commencer à mettre en place les mesures correctives nécessaires.